Accueil   |   Actualité : Bilan 2022 du suivi de l’Effraie des clochers dans la Drôme

Bilan 2022 du suivi de l’Effraie des clochers dans la Drôme

Depuis 2011, la LPO a posé dans la Drôme des nichoirs à Effraie des clochers, espèce très menacée  dans la région (classée vulnérable sur la liste rouge Rhône-Alpes), dans le but de faciliter sa reproduction afin d’espérer une augmentation de ses populations dans le département.
Ce bilan présente le suivi des nichoirs à Effraie pour la saison de reproduction de l’année 2022.

Nichoirs posés

Au total, 69 nichoirs ont été installés depuis 2011, dont 11 en 2022.
La plupart d’entre eux le sont chez des agriculteurs désireux d’accueillir la « dame blanche » chez eux, notamment pour réguler les micro-mammifères qui peuvent nuire à leurs cultures. Ces nichoirs ont été placés à une hauteur minimale de 4 mètres, dans des granges ou des hangars, sur des poutres (de bois ou de métal) et des murs.

Trois des sites disposaient d’observations récentes de l’Effraie (pelotes et observations directes), et d’autres présentaient d’anciennes données.

 

Suivi de l’occupation des nichoirs

Sur les 69 nichoirs posés, 38 ont été contrôlés pendant la saison de reproduction de 2022.
31 nichoirs n’ont pas été vérifiés par manque de temps, d’investissement bénévole ou d’informations sur leur localisation.
Les 11 nichoirs installés en 2022 n’ont pas été vérifiés, car trop récents pour être utilisés cette année, sauf un dont l’observation directe de l’Effraie dans le nichoir a été constaté par le propriétaire…
Sur les 38 nichoirs contrôlés :
– 25 sont inoccupés (l’un d’eux est à déplacer) ;
– 4 sont occupés par une autre espèce (faucon
crécerelle) ;
– 9 ont été visités par l’Effraie, 3 ont présenté des signes de nidification certaine et au moins 2 ont accueilli des jeunes.

Perspectives

Un nombre important de nichoirs est maintenant présent dans la Drôme, or, seulement deux d’entre eux ont permis la nidification de l’Effraie des clochers (à Montélier et Montbrison-sur-Lez). Il semblerait que l’espèce soit tout de même bien présente, puisque neuf nichoirs ont été visités cette année. Il serait donc judicieux de communiquer davantage autour de cette espèce dans le monde agricole afin d’informer et de sensibiliser les agriculteurs à la préservation de l’Effraie ainsi qu’à son habitat de reproduction.

L’Effraie des clochers étant une espèce de plaine et de milieux ouverts, la pose de nichoir n’est donc pas suggérée dans la partie Est de la Drôme, qui correspond à des milieux montagnards et fermés.
Un effort de prospection important est à faire sur les nichoirs du sud Drôme.

La pose de nichoirs supplémentaires est également à envisager, l’espèce étant connue comme nicheuse sur la commune de Montbrison-sur-Lez.

Remerciements
Un grand merci aux nombreux bénévoles, salariés et services civiques LPO, sans qui la pose et le suivi des nichoirs n’auraient pas été possibles, ainsi qu’aux agriculteurs et particuliers ayant permis de mener cette action chez eux !