Accueil   |   Actualité : Sauvetage des amphibiens de Moras-en-Valloire – Episode 8

Sauvetage des amphibiens de Moras-en-Valloire – Episode 8

Suivi du 29/03 au 06/04

Cette semaine, 75 individus ont été déplacés de l’autre côté de la départementale. Ce week-end, la neige a compliqué le bon déroulement du suivi en recouvrant entièrement les filets. Les amphibiens subissent ces épisodes de froid : le flux migratoire est alors réduit.

En attendant que les températures se radoucissent, nous allons vous présenter cette semaine le complexe des grenouilles vertes.

En Drôme, il existe plusieurs espèces de ce complexe comme la grenouille rieuse ou la grenouille de Graf. Elles sont très difficiles à identifier visuellement à cause de l’hybridation entre taxons, ce pourquoi on les nomme ainsi. Les chants des mâles sont le meilleur moyen de les différencier. Pour reconnaître une « grenouille verte » des autres espèces, il faut regarder le museau, qui est relativement pointu, la couleur de l’individu varie entre le vert et le brun sur la face supérieure, et la face postérieure des cuisses est marbré. Elles possèdent souvent une ligne dorsale verte et les bourrelets latéraux sont situés sur les flancs.

Retrouvez-nous la semaine prochaine pour le nouveau bilan de sauvetage ! Et si, vous aussi, vous souhaitez participer au suivi des amphibiens, n’hésitez pas à envoyer un mail à l’adresse suivante : lea.bayle-arobase-lpo.fr .