Accueil   |   Actualité : 40% de réduction sur les martinets et hirondelles, ça vous intéresse ?

40% de réduction sur les martinets et hirondelles, ça vous intéresse ?

Proches des humains, qu’ils ont habitués à leur arrivée printanière et à leur ballet aérien, les martinets et les hirondelles en sont aussi les victimes…

En trente ans, les populations d’hirondelles ont diminué d’environ 30% en Auvergne-Rhône-Alpes et partout en France. C’est surtout le cas de l’hirondelle de fenêtre et de l’hirondelle rustique, qui subissent de plein fouet la diminution des insectes et la destruction des nids ou sites de nidification.

Les martinets ne sont pas en reste, avec une diminution pouvant aller jusqu’à 48% dans certains territoires pour les mêmes raisons…

Pourtant, les hirondelles et les martinets jouent un rôle essentiel dans l’équilibre des écosystèmes. En se nourrissant exclusivement d’insectes volants, ces oiseaux nous débarrassent des mouches, moustiques et autres bestioles que l’on juge trop abondantes. Mais nous ne les remercions pas comme il se doit… Déjà victimes de causes naturelles, comme de mauvaises conditions météorologiques, une migration difficile ou la prédation de certains oiseaux, les hirondelles et martinets souffrent principalement des actions des être humains :

  • La diminution des populations d’insectes, source de nourriture, en raison des pratiques agricoles intensives : usage des pesticides et perte des petits habitats naturels (mares, haies, prairies…) nécessaires aux insectes et aux oiseaux.
  • La destruction directe des nids par l’Homme sur les façades des bâtiments pour l’hirondelle de fenêtre : destruction volontaire en raison des saletés ou lors de rénovation de façades.
  • Le manque d’accès (ouvertures) dans les étables, les granges, les greniers qui constituent les sites de nidification classiques de l’hirondelle rustique.
  • Les structures modernes des bâtiments (crépis lisses, poutres métalliques…) empêchant la bonne fixation des nids.
  • L’obturation des anfractuosités servant de lieux de nidification aux martinets, lors de la rénovation des bâtiments (isolation des murs, ravalement de façades, réfection des toitures, etc.) ou pour empêcher les pigeons de nicher (pose de filets ou piques trop serrées).

Heureusement, il existe plusieurs façons d’aider les hirondelles et martinets à survivre malgré ces conditions difficiles. Rendez-vous la semaine prochaine pour en savoir plus !