Accueil   |   Notre association   |   Notre réseau et nos partenaires

Notre réseau et nos partenaires

Notre réseau

La Ligue pour la Protection des Oiseaux Auvergne-Rhône-Alpes, association naturaliste indépendante juridiquement et financièrement, est membre du réseau national LPO. La force de ce réseau permet de donner plus de poids à ses actions. En effet, elle œuvre au quotidien pour la protection des espèces, la préservation des espaces et pour l’éducation et la sensibilisation à l’importance de cette protection. Ce réseau permet également aux associations, dans toute la France, de travailler ensemble pour développer des actions communes, partager leurs expériences et compétences et harmoniser leurs actions, toujours dans le but de préserver la biodiversité.

Elle est affilée à la LPO France par des conventions de partenariat.

La LPO France

La LPO France (ayant son siège à Rochefort et plusieurs antennes locales), est riche d’un réseau de  structures associatives réparties dans tout le pays, la représentant à l’échelle d’un département ou d’une région.

Forte de plus d’un siècle d’engagement, elle est aujourd’hui la première association de protection de la nature en France.

En matière de connaissance et de protection de la biodiversité, la LPO Auvergne Rhône-Alpes est l’interlocutrice privilégiée des échelons régionaux des collectivités (Région Auvergne-Rhône-Alpes), des services de l’Etat et établissements publics () ainsi que des partenaires privés et associatifs (FRAPNA, Conservatoires d’Espaces Naturels, URCPIE, Comité de Spéléologie Régional, GRAINE…)

Nos partenaires

Au niveau de la Drôme et de l’Ardèche, elle s’appuie sur différents partenariats associatifs, institutionnels ou privés. Des projets communs, parfois à long terme, sont mis en œuvre chaque année avec ces différentes structures. Elle a également de nombreux media locaux pour partenaires.

  • Associations : la LPO France, la SFEPM (Société Française d’Etude et de Protection des Mammifères), la SHF (Société Herpétologique de France), l’ASPAS (ASsociation de Protection des Animaux Sauvages), le CEN Rhône-Alpes (Conservatoire d’Espaces Naturel), l’URCPIE (Union Régionale des Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement), le GRPLS Sympetrum (Groupe de Recherche et de Protection des Libellules principalement en Rhône-Alpes), Mille-Traces, Volontaires pour la nature, le RDEE (Réseau Drômois d’Education à l’Environnement), Vautours en Baronnies, Continuum (club d’entreprises en action pour la nature), L’Hirondelle, centre de soins pour la faune sauvage…
  • Etat, collectivités et établissements publics avec le Museum national d’histoire naturelle, l’OFB (Office français de la biodiversité), l’ONF (Office national des forêts), le Conseil Régional Rhône-Alpes, les Chambes d’Agriculture, les DTT (Directions départementales des Territoires), la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement), la DRJSCS (Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale), la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), l’Agence de l’Eau, la DRAAF (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt), les DDPP (Directions régionales de la protection des populations), les préfectures et conseils départementaux de la Drôme et de l’Ardèche, les Parcs Naturels Régionaux du Vercors, des Baronnies et des Monts d’Ardèche, les communautés de communes et d’agglomérations, de nombreuses municipalités, des syndicats mixtes et comités de rivière…
  • Entreprises, avec des bureaux d’études (dont certains membres sont adhérents), des développeurs éoliens, des carriers, les ASF (Autoroutes du Sud de la France), la CNR (Compagnie Nationale du Rhône), France Telecom, EDF, ErDF, l’UNICEM, les agences de communication 2C Comm ou Citron Bien…