Accueil   |   Nos actions   |   Connaître   |   Suivis/Observatoires   |   Oiseaux   |   Suivi vautours

Suivi vautours

 

Notre association participe chaque année à plusieurs suivis et comptages « vautours », en partenariat étroit avec le Parc naturel régional du Vercors (PNRV) et l’association « Vautours en Baronnies » afin d’étudier les populations de vautours drômoises.

Qu’est-ce que c’est?

 

Chaque année à la mi-août un comptage « Vautours fauves et vautours moines » est organisé sur plusieurs zones (Baronnies, sud Vercors, ouest Vercors, haut Diois). Ce comptage a pour objectif de recenser les oiseaux en dortoirs à l’échelle internationale.

Plus tard dans la saison, à la mi-octobre, un comptage international « Gypaète barbu »  est également réalisé, coordonné là encore par « Vautours en Baronnies » et le PNRV, avec plusieurs postes d’observation où les bénévoles de la LPO sont positionnés, principalement dans les Baronnies et le sud du Vercors mais également dans le Royans.

 

Pourquoi un suivi des vautours?

 

Les populations de vautours drômoises, par l’utilisation massive de poissons, les tirs directs, la disparition des ongulés sauvages et le changement des pratiques d’élevage, avaient pour la plupart disparues à la fin du 19eme siècle.

Grâce à l’évolution des mentalités, la mise en place de statuts de protection des vautours et les interdictions de divers poissons, des programmes de réintroduction ont  pu être lancés.

En 1996 eut lieu les premiers relâchés de Vautours fauves dans les Baronnies, il y aurait aujourd’hui 150 couples reproducteurs dans les Baronnies. En 2004, se sont des Vautours moines qui ont été relâchés. La colonie des Baronnies compte aujourd’hui 5 couples reproducteurs et environ une vingtaine d’individus. Le Vautours percnoptères, quand à lui, s’est spontanément réinstallé en Drôme. En 2010, un programme de réintroduction  du Gypaète barbu a débuté sur le massif du Vercors, 2 nouveaux jeunes gypaètes ont été relâchés en 2013.

Suite à la réintroduction de ces espèces, il est important de suivre l’évolution de leurs populations. C’est pour cela que la LPO Drôme en partenariat étroit avec le Parc naturel régional du Vercors (PNRV) et l’association « Vautours en Baronnies » met en place chaque année des comptages vautours.

 

Résultats

 2013

Nous pouvons mentionner en 2013, le comptage annuel estival « Vautours fauves et vautours moines » du 17 août auquel nos bénévoles ont participé en différentes zones (Baronnies, sud Vercors, ouest Vercors, haut Diois) et qui a pour objectif de recenser les oiseaux en dortoirs à l’échelle internationale. Egalement, le comptage international « Gypaète barbu » le 12 octobre 2013, coordonné là encore par « Vautours en Baronnies » et le PNRV, avec plusieurs postes d’observation où les bénévoles de la LPO étaient positionnés, principalement dans les Baronnies et le sud du Vercors mais également dans le Royans.

A noter, chose importante, que deux nouveaux jeunes gypaètes ont été relâchés en 2013. Les bénévoles de la LPO Drôme ont participé à la surveillance de la vire où les deux oiseaux ont été relâchés. Autre information d’intérêt pour l’espèce, ce ne sont pas moins de 6 gypaètes barbus qui ont été repérés et identifiés dans notre département cet hiver 2013-2014 parmi lesquels une majorité d’immatures relâchés en Drôme. Un record et la preuve que les jeunes individus, après souvent de longs voyages hors de nos montagnes, en reviennent souvent à leurs terres d’envol !

2012

Nous pouvons mentionner en 2012, le comptage annuel estival « Vautours » du 17 août auquel nos bénévoles ont participé en différentes zones (Baronnies, sud Vercors, ouest Vercors, haut Diois) et qui a pour objectif de recenser les oiseaux en dortoirs à l’échelle internationale. Egalement, un comptage international « Gypaète barbu » le 6 octobre 2012, coordonnée par le PNRV, avec plusieurs postes d’observation où les bénévoles de la LPO étaient positionnés, principalement dans les Baronnies et le sud du Vercors.

 


 

Plus d’informations sur le site de l’association vautours en baronnies