Accueil   |   Nos actions   |   Connaître   |   Suivis/Observatoires   |   Oiseaux   |   Busards drômardéchois

Busards drômardéchois

Le Busard cendré (Circus pygargus) et le Busard Saint-Martin (Circus cyaneus) sont deux espèces nicheuses très menacées en Drôme. L’objectif de ce programme de suivi reconduit chaque année est de préciser le statut de nicheur de ces deux espèces, et de localiser le plus précisément possible leurs secteurs de reproduction, afin de garantir la protection des nichées. Nous ne manquerons pas de vous solliciter chaque année entre mi-avril et mi-mai pour nous aider à trouver ces couples nicheurs !

Qu’est-ce que c’est?

La surveillance des busards est une action que la LPO France – Mission Rapaces a débutée il y a environ trente ans. Plusieurs enquêtes se sont succédées : « Rapaces nicheurs de France » en  2000/2002,  campagne de baguage en 2007 et 2009 et l’enquête  « Busards 2010/2011 ». A l’échelle régionale, le busard cendré fait l’objet depuis plus de vingt-cinq ans d’une protection forte dans certains départements ; le programme régional 2008-2010 a pu permettre une meilleure connaissance des localisations, des effectifs et des enjeux locaux.

Pourquoi un suivi des busards?

Parmi les espèces mises en danger par les pratiques agricoles, les busards sont particulièrement touchés. Le busard cendré, tout comme le Busard Saint-Martin, sont des oiseaux des milieux ouverts : environ trois-quarts des couples français de Busard cendré nichent en milieu céréalier (entre 50 et 95 % selon les régions). Ces deux espèces voient périr chaque année un grand nombre de leurs poussins dans les barres de coupe des moissonneuses-batteuses. En effet, l’envol des jeunes est souvent postérieur à la date des moissons. Il est donc essentiel, pour protéger ces populations de busards, d’informer le monde agricole des dangers encourus par ces espèces et de solliciter leur participation aux programmes de sauvegarde.