Accueil   |   Actualité : Appel à dons pour le centre de sauvegarde LPO AuRA

Appel à dons pour le centre de sauvegarde LPO AuRA

La situation

Depuis sa création en 1995, le Centre de sauvegarde pour oiseaux sauvages de la LPO en Auvergne accueille chaque année plus de 1000 oiseaux. Depuis l’ouverture, d’autres paliers ont été franchis : plus de 2000 accueils en 2015 puis plus de 2500 en 2019. 2021 fait état d’un triste record avec 2756 oiseaux recueillis.

La mission du centre de sauvegarde est d’accueillir l’oiseau, d’établir son diagnostic, de lui prodiguer les premiers soins, puis, si la condition de l’animal le permet, de le soigner jusqu’à son rétablissement pour pouvoir le relâcher en milieu naturel.

Aujourd’hui, le Centre de sauvegarde pour oiseaux sauvages de la LPO en Auvergne a besoin  de fonds pour pouvoir faire face à l’augmentation croissante du nombre d’oiseaux en détresse, les accueillir et les soigner dans des conditions satisfaisantes (réaménagement du centre, augmentation des charges de nourriture et de soins, besoin de soigneurs supplémentaires…).

Une campagne d’appel à dons est en cours sur Hello Asso. Objectif : 30.000€ !

Comment nous aider ?

Grâce à votre don, le Centre pourra continuer sa mission d’accueil et de soins des oiseaux sauvages dans les meilleures conditions possibles, aussi bien pour les animaux que pour les personnes en charge des soins :

  • Frais de structure (électricité, chauffage…) = 500€ pour 1 mois
  • Nourriture : 1 kg de grillons = 50€ / 1 kg de teignes = 100€
  • Nourriture pour un martinet = 20€ en moyenne, et le centre reçoit jusqu’à 200 martinets par an !
  • Fournitures pour l’imprimante 3D = 250€ par an. Il y a environ 50h par an de travail salarié en recherche et développement, conception et modélisation 3D.
  • Coût salarié d’un soigneur à temps plein = 30000€ par an (un minimum de deux soigneurs à temps plein serait nécessaire au bon fonctionnement du Centre)

En savoir plus sur le centre

Le Centre a pour vocation de recueillir les oiseaux sauvages en détresse en Auvergne afin de les soigner et les replacer en liberté, dans leur milieu naturel. 

Le volume d’oiseaux pris en charge a considérablement augmenté ces dernières années, notamment en raison du changement climatique.

Réglementé et soumis à un suivi annuel par les services de l’État, le Centre assure également un rôle de veille sanitaire, de formation et de sensibilisation du public à la cohabitation avec la faune sauvage et plus largement à l’importance de la biodiversité.
Ses responsables, certifiés « capacitaires » par le Ministère de l’Écologie du Développement Durable et de l’Énergie, sont des spécialistes habilités aux soins à l’avifaune sauvage et reconnus comme tels par les vétérinaires du réseau.

Le Centre constitue à l’heure actuelle la seule réponse à la souffrance d’oiseaux sauvages sur les quatre départements auvergnats, ce qui donne à ses missions un statut d’utilité publique.

Chiffres clés

  • Environ 2700 oiseaux accueillis en soins en 2021
  • Jusqu’à 90 espèces, dont une majorité d’espèces protégées
  • Plus de 6000 sollicitations reçues par an
  • 98% des accueils liés à l’impact de l’activité humaine (choc véhicule, empoisonnement, dénichage, électrocution…)
  • Près de 60% des oiseaux relâchés dans la nature
  • Plus de 7000 heures par an effectuées par les bénévoles, en soutien des 1,3 ETP salariés (équivalent temps plein)

NB : En Drôme-Ardèche, c’est le centre de soins l’Hirondelle qui prend en charge “nos” animaux blessés ou affaiblis.